Communiqué de la FSU 22. Rythmes scolaires à Saint-Brieuc : on ne peut continuer ainsi !

samedi 11 octobre 2014
par  webmestre

Communiqué de presse de la FSU 22, du SNUACTE-FSU 22 et du SNUipp-FSU 22

Rythmes scolaires à Saint-Brieuc : on ne peut continuer ainsi !

Les enseignants constatent une fatigue réelle dans leurs classes. Les élèves peinent à se remettre en situation scolaire après une pause méridienne trop longue, s’endormant en classe l’après-midi, ou dans un état d’excitation inhabituel.
Nombre de collègues constatent que les contenus abordés cette année sont moindres, sur la même période.

Les agents territoriaux dénoncent les conditions imposées pour mettre en place les Temps d’Activités Périscolaires.
Leur hiérarchie ne maîtrise pas les détails de la loi, à en croire les nombreux changements de directives !
Les fiches de postes des agents ne sont pas respectées. Nombreux sont celles et ceux qui se voient contraints d’exercer une mission d’animation sans diplôme, ni formation.
Les conditions de sécurité et de bien-être des enfants peuvent s’en trouver mises à mal.
Et le manque de personnel rend la situation plus intolérable encore.

Les parents s’insurgent contre des Temps d’Activités Périscolaires parfois discutables et aux horaires rarement tenus. De plus, ces activités présentent un surcoût pour les familles !
Que penser d’une sieste rendue payante pour le jeune enfant ? L’école ne devrait-elle pas être gratuite ?
Doit-on contrarier les rythmes de sommeil des tout-petits ?
Quelle contradiction avec le prétexte de cette réforme des rythmes : mieux respecter la chronobiologie de l’enfant !
De nombreuses familles soulignent que leurs enfants sont plus fatigués que les autres années à la même période.

Là encore, les élèves de Toute Petite Section, Petite Section et Moyenne Section paient la note :
le temps de sieste est resté le même, mais le temps de présence en classe a dans les faits été rallongé de trois heures par semaine avec le mercredi matin.

Les enfants ne bénéficient donc pas des conditions requises pour mener à bien leurs apprentissages.
Leur rythme biologique n’est nullement respecté.
Ce dossier ne devrait-il pas être prioritaire pour une municipalité qui revendique le label Ville Amie des Enfants ?

La FSU 22, le SNUACTE-FSU* 22 et le SNUipp-FSU 22 invitent
personnels municipaux des écoles, parents, élus et enseignants
à se rassembler
Mardi 14 octobre à 17h30
devant la Mairie de Saint-Brieuc.

Ensemble, demandons à la Mairie de revoir sa copie.

Exigeons plus de personnel d’encadrement et plus de formation pour les encadrants, dès cette année.

Exigeons que la Mairie de Saint-Brieuc s’engage à mettre en place une nouvelle organisation horaire, respectueuse des enfants, des conditions de travail de tous les personnels et de celles des enseignants de l’École publique.


* SNUACTE-FSU : Syndicat National Unitaire pour les Agents des Collectivités Territoriales et de l’État


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois