Éducation prioritaire : dessiner la bonne carte !

vendredi 19 décembre 2014
par  webmestre

Dans un contexte de crise sociale tant en zones urbaines qu’en zones rurales, la réussite scolaire de tous les jeunes est décisive pour construire l’avenir de notre pays et de sa jeunesse.
La réforme de l’Éducation prioritaire est en cela un enjeu primordial.

La carte de l’Éducation prioritaire suscite inquiétude et mécontentement. Les mobilisations des personnels, et des parents, sont importantes dans nombre d’académies.
La FSU et ses syndicats appelaient ce mercredi 17 décembre à un rassemblement devant le ministère de l’Éducation nationale, jour de la tenue d’un Comité technique ministériel consacré notamment à l’Éducation prioritaire.

Une audience au ministère a permis de faire état de ces situations difficiles (sorties injustifiées, absence de transparence des critères, injustice dans leur application, demandes d’entrées refusées, écoles primaires non prises en compte, situation des lycées dont le rôle dans la lutte contre le décrochage et pour la re-mobilisation des élèves à poursuivre leurs études est primordial ...). La FSU y a rappelé son exigence que toutes ces écoles et établissements, dont la situation scolaire et sociale relève clairement de l’Éducation prioritaire, puissent obtenir le label REP ou REP + afin de bénéficier des conditions de travail et d’études permettant de faire reculer l’échec scolaire.
La priorité donnée à la jeunesse doit se concrétiser sur tout le territoire. « Donner plus à tous ceux qui ont moins » est un objectif plus que jamais d’actualité.

Le CTM d’hier n’a pas apporté toutes les réponses attendues. Au 1082 réseaux prévus, le ministère en a ajouté seulement 7. Il n’a pas donné d’informations précises sur les lycées ni sur les écoles « isolées » renvoyant ce dernier sujet aux décisions des recteurs en janvier.

La FSU continue de demander que la situation de toutes les écoles ou collèges qui répondent aux critères de l’Éducation prioritaire soient intégrés. Elle considère que le dossier n’est pas clos et poursuivra à la rentrée des congés de Noël ses actions et interventions pour étendre le périmètre de la carte afin de prendre en compte toutes les situations en relevant.
Faire réussir tous les jeunes, réduire les inégalités scolaires, élever le niveau de qualification restent les défis majeurs que doit surmonter notre système éducatif. Mais alors que nous sommes toujours confrontés à une réelle crise sociale et que l’École doit faire face à une évolution démographique importante tant dans le 1er que dans le 2d degré, la Refondation de l’École semble au milieu du gué : Éducation prioritaire, concrétisation de la priorité au primaire, réforme du collège et des lycées avec notamment une attente forte pour la voie professionnelle.

C’est pour faire entendre ses exigences, pour peser sur les décisions du gouvernement et en obtenir un engagement ferme et sans faille que la FSU décide dès à présent d’une mobilisation des personnels avant les vacances d’hiver.

Il s’agira notamment de porter l’exigence d’une véritable amélioration des conditions de travail et d’études, notamment d’un abaissement des effectifs par classe, de l’amélioration de la formation initiale et continue mais aussi de la revalorisation des métiers de l’Éducation par une amélioration de tous les salaires.

Communiqué FSU
Les Lilas le 18 décembre 2014


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois