Le MEDEF n’a pas le droit d’insulter l’École.

mercredi 20 septembre 2017
par  webmestre

Communiqué de presse - Les Lilas le 20 septembre 2017

Le MEDEF n’a pas le droit d’insulter l’École

Une campagne du MEDEF affiche son mépris pour le Service public d’éducation, ses personnels et ses élèves en affirmant « Si l’école faisait son travail, j’aurais du travail ». C’est pourtant ce Service public qui a permis la massification de l’accès aux études et l’élévation générale du niveau de qualification.

En accusant abusivement l’école, le MEDEF cherche sans doute à faire oublier que les entreprises n’ont pas réussi à créer le million d’emplois promis comme devant résulter du CICE.

La FSU, engagée pour la qualité du Service public d’éducation et consciente de l’investissement des agent-es pour y parvenir, s’indigne que le MEDEF puisse tenir des propos aussi irresponsables et aussi insultants.

Dans la foulée, c’est le ministre de l’Éducation nationale en personne qui a été contraint à réagir par un tweet pour soutenir lui aussi les enseignants : "Je suis consterné par le slogan du Medef et leur demande un retrait immédiat. Merci à tous ceux qui œuvrent pour la réussite de nos élèves."

Du côté du Medef, on explique vouloir "susciter le débat sans viser les enseignants mais le système".

C’est raté !


Après les insultes du MEDEF...

Le vendredi 22 septembre 2017

La FSU prend acte des excuses de Pierre Gattaz et du retrait de la campagne du Medef contre l’Ecole. Mais, si la FSU ne l’avait pas mise sur la place publique, cette campagne aurait bien continuée.
C’est bien ce que sous tend cette campagne qui inquiète la FSU : négation de l’engagement quotidien des enseignants pour faire réussir tous les élèves, méconnaissance du rôle du système éducatif, résurgence d’une vieille opposition Ecole/Entreprise, clichés sur l’Ecole...

Cette campagne a soulevé une légitime colère, beaucoup d’indignation et de critiques.

La FSU appelle chacun à faire preuve de responsabilité pour aborder les questions d’Education, de formation et d’emploi. Et ce à la veille de discussions sur la formation professionnelle et l’apprentissage.


Les élu-es du SNUipp-FSU 22 sont les délégué-es de TOUS les personnels enseignants du 1er degré public. Ils interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes et rendent compte ensuite de leurs activités.


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois