Tenté de remettre en cause le droit de grève ?

vendredi 16 décembre 2011
par  webmestre

Comme pour tous les salariés, le statut des fonctionnaires leur garantit le droit de grève. L’UNATOS-FSU, comme la trentaine des autres syndicats de la FSU, intervient au quotidien pour faire respecter ce droit. Un droit de grève que d’aucuns pourraient bafouer, dans un contexte d’accentuation voulue de la pression hiérarchique.

Voici le courrier envoyé par Henri Weber, secrétaire académique de l’UNATOS-FSU à un proviseur de lycée des Côtes d’Armor, au recteur d’académie, à l’inspecteur d’académie, et à la Direction des Ressources Humaines du Conseil Régional.

M. Henri Weber

Secrétaire Régional de l’Unatos-FSU,

Membre du Bureau départemental de la FSU,

Membre du Conseil fédéral de la FSU

Saint-Brieuc le 13 décembre 2011

à Monsieur le Proviseur du Lycée ******,


Monsieur le Proviseur,


Nous avons appris que vous avez cherché à exercer des pressions sur un agent de votre établissement afin qu’il ne se mette pas en grève mardi 13 décembre.

Si vous avez agi en vertu de consignes qui vous auraient été adressées par le Rectorat, nous vous prions de nous en informer en nous faisant part de ces consignes.

Si vous avez agi de votre propre chef, il est de notre devoir de vous rappeler que le droit de grève est un droit constitutionnel, collectif et individuel.

De toute évidence il n’est en aucun cas dans vos attributions de chef d’établissement de vous asseoir sur ce droit et de vous permettre d’exercer quelque pression que ce soit sur des fonctionnaires dont le statut garantit, nous sommes bien contraints de vous le rappeler, le droit de grève, comme pour tous les salariés.

Nous attendons donc de vous les explications nécessaires sur votre comportement dans le cas qui nous occupe.
Nous transmettons pour information cette lettre que nous vous adressons à Monsieur le Recteur ainsi qu’à Monsieur l’Inspecteur d’Académie et à la Direction des Ressources Humaines du Conseil Régional.

En l’attente de vous lire, nous vous prions, Monsieur le Proviseur, de recevoir l’expression de nos meilleurs sentiments syndicalistes.

Henri Weber

Copie pour information : Recteur d’Académie, Inspecteur d’Académie, DRH du Conseil Régional

Voici le courrier du proviseur en réponse à la lettre de l’UNATOS-FSU.

Il y apparaît qu’à l’avenir, suite à l’intervention de l’UNATOS, les préavis de grève seront pris en compte, interdisant ainsi une quelconque pression qui pourrait empêcher l’exercice du droit syndical dans cet établissement.

Réponse du proviseur de St Brieuc

Pour toute demande de renseignement, ou d’intervention dans votre établissement en cas de problème, n’hésitez pas à contacter les représentants de l’UNATOS-FSU qui feront tout leur possible pour réagir promptement.

UNATOS-FSU

18 rue de Brest - 22000 Saint-Brieuc - tél. : 02.96.61.60.85
fax : 02.96.67.11.35 - Portable : 06.80.84.08.83